Tiffany WILLM

Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Scorimmo vient révolutionner la gestion des leads immobiliers, notre offre s’adresse à tous les professionnels de l’immobilier et a pour objectif d’améliorer l’expérience client, de répondre aux attentes grandissantes des prospects, d’accroître les résultats commerciaux et de réduire les dépenses publicitaires des professionnels de l’immobilier

La solution Scorimmo répond à 3 problématiques majeures du lead management immobilier :

  • S’assurer du traitement de 100% des prospects issus des annonces => centre de relation client Scorimmo 100% immo
  • S’assurer de la vie de ces contacts commerciaux => CRM Scorimmo dédié 100% prospects
  • Analyser et optimiser le ROI et les performances commerciales => Business intelligence Scorimmo

Pour garantir tout cela nous proposons une offre globale inédite :

  • Notre centre de relation client (100% made in France) dédié à l’immobilier prend en charge tous les appels et emails venant des annonces du lundi au samedi de 8h à 19h. Nos opérateurs qualifient ces leads dans notre CRM dédié prospect (mode Saas) et les transfèrent en temps réel aux commerciaux selon les règles de chaque point de vente (équité, mandat, code postaux ...).
  • Notre CRM dédié prospects est alimenté par le centre de relation client afin de garantir l’exhaustivité des données et un gain de temps pour l’équipe commerciale. Suite à cela les commerciaux peuvent suivre en toute simplicité leurs prospects (via leur smartphone, pc ou tablette) et les managers ont une vision exhaustive de l’activité.
  • Notre Business intelligence compile et couple les données du centre de relation client et du CRM afin d’offrir à nos clients une visibilité à 360° sur leurs leads. Scorimmo offre aux professionnels de l’immobilier un vrai regard sur leur activité : analyse médias, analyse performance marketing, analyse point de vente, analyse groupe, analyse commerciaux, analyse par biens, analyse par codes postaux…

De la création du lead à sa clôture nos services accompagnent les professionnels de l’immobilier.


Scorimmo est dédié à tous les professionnels de l’immobilier : Transaction, location, construction, promotion, immobilier d’entreprise, viager … Nos opérateurs sont 100% immo.

Notre solution ne se positionne pas en remplacement des logiciels immobiliers mais bien en complément de leurs offres. Nous proposons d’ailleurs des possibilités d’interface.
Le business model est basé sur une mutualisation des coûts ce qui permet aussi bien aux petites qu’aux grosses structures de pouvoir accéder à nos services premium. Nos services vont jusqu’à l’accompagnement des professionnels de l’immobilier pour la création de centre d’appel interne en s’appuyant sur nos outils.

Si les plates-formes internet paraissent comme les premiers concernés par le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD), il reste que l’ensemble des secteurs dont les activités portent sur la collecte, le traitement et la conservation des données à caractère personnel sont tout aussi concernés. L’immobilier, en particulier, est visé par les dispositions de la nouvelle réglementation entrée en vigueur le 25 mai 2018 dans toute l’Union Européenne.


En quoi les professionnels de l’immobilier sont-ils concernés par le RGPD ?

L’agence immobilière est un important réceptacle de données personnelles. La plupart de ces dernières portent, entre autres, sur les clients, les prospects, les agences partenaires et les employés actuels ou anciens. Parfois, les informations restent stockées bien longtemps après que la raison ayant justifié leur collecte ait disparu. C’est pour éviter que ces données soient utilisées à d’autres fins, qu’elle soient piratées ou vendues que l’Union européenne a donc mis en place le RGPD.

En application à ce nouveau règlement, toutes les entreprises sont tenues de prendre les dispositions nécessaires pour rendre lisibles et accessibles leur politique de confidentialité et de faire faire suite aux requêtes des personnes dont elles gardent les informations. Ainsi, l’agence immobilière doit être en mesure de transférer vers d’autres outils de stockage ou d’effacer définitivement toute information à la demande de ses clients.

Toutes ces exigences qui visent un traitement responsable et respectueux de la vie privée doivent être satisfaites au risque de se voir infliger des amendes par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Mais en attendant, cet organisme de protection des données se propose d’accompagner les entreprises dans leur démarche de mise en conformité.


Que faire pour se mettre en conformité avec le RGPD ?

Pour l’entreprise immobilière, ces exigences impliquent la réalisation d’un audit à la fois de son système de collecte, de traitement, de la protection et du stockage des données. Pour y parvenir, il est important de mettre à jour ses logiciels et de se doter de la logistique nécessaire à cet effet, notamment de nouveaux programmes informatiques permettant une meilleure protection de la vie privée.

Mais pour mieux gérer les risques, l’apport du capital humain de l’agence immobilière est tout aussi importante. L’application des dispositions du RGPD passe nécessairement par la formation du personnel sur les enjeux de la sécurisation des données. De même, l’entreprise doit avoir en son sein un coordonnateur pour superviser le projet de mise en conformité et pour veiller à l’application rigoureuse de la réglementation.


Le RGPD, une opportunité pour le secteur de l’immobilier

Au-delà des contraintes qu’il impose, le RGPD représente une grande opportunité pour les agences immobilières. Il vient combler l’attente des clients de tous bords craignant que leurs informations personnelles finissent dans les mains de professionnels peu scrupuleux. En appliquant les dispositions de cette règlementation, l’entreprise envoie un signal rassurant qui rétablit la confiance avec ses clients. A l’interne, l’audit et la mise en place des outils nécessaires favoriseront une gestion plus efficiente, n’étant plus collectées et conservées que les données personnelles indispensables.

Intégrer à la stratégie marketing de votre agence immobilière une communication bien pensée sur Facebook comporte bien des atouts. Pourquoi ? En plus de se mettre en place gratuitement, votre présence sur le réseau social élargira la communauté constituée par les utilisateurs de vos services. Et cela, en un temps record ! Appliquez ces cinq étapes pour lancer votre agence immobilière sur Facebook.


Concevoir une page à la fois captivante et utile

Tout commence par la création gratuite d’un compte. Afin de la rendre accrocheuse, positionnez de belles images pour la photo de couverture et celle du profil. Choisissez des images assez pertinentes pour lever toute équivoque en ce qui concerne votre secteur d’activité. Votre logo peut également contribuer à retenir sur la page tout internaute intéressé par un service immobilier. En un mot, un subtil dosage entre les images et les textes vous permettra de vous démarquer.


Offrir régulièrement un contenu à forte valeur ajoutée

Que recherche un utilisateur en atterrissant sur votre page ? Quel type de contenu est susceptible de répondre aux attentes des visiteurs ? Ces deux indicateurs doivent vous orienter dans la proposition des contenus. Que ce soit des articles ou des vidéos, les publications doivent fournir des informations utiles. Elles susciteront naturellement les pouces en l’air et les partages, déterminants pour la vie d’une communauté Facebook. Appartement à louer, colocation proposée à des étudiants, chalet à vendre à la campagne : mettez en avant vos offres avec des photos et des vidéos de haute définition.


Construire une image pour son agence immobilière

Un facteur essentiel pour vous démarquer de la concurrence, c’est bâtir une identité visuelle. À la première vue, on doit identifier votre page Facebook. Un slogan, un logo, une certaine taille pour les photos constituent des solutions à exploiter à cet effet. Mais l’utilisation exclusive d’une typographie particulière conforte aussi l’émergence d’une identité de marque. Sur Internet, notamment sur Facebook, il suffit de peu de chose pour créer une identité visuelle.


Animer sa page Facebook pour accroître sa visibilité

Amener les fans de votre page à interagir en permanence avec vous, telle est la clé pour faire vivre le compte Facebook de votre agence immobilière. Afin d’y parvenir, ne traitez pas votre page comme un profil personnel. Au besoin, confiez-en la gestion à un Community Manager. Demandez aux utilisateurs d’aimer et de partager vos offres. Faites-leur comprendre qu’un de leurs amis pourrait être intéressé par un appartement mis en location. Suggérez-leur d’aider un proche à acquérir la maison de son rêve !


Faire preuve d’une réactivité remarquable

Si vous répondez au commentaire d’un utilisateur après plus de 24 heures, c’est mal parti pour votre page. Si vous tardez à apporter la solution à un problème exposé dans un message privé, votre agence immobilière verra son audience s’amenuiser. Forgez autour de votre structure la réputation d’une agence qui prend en compte rapidement les besoins des internautes. Vos contenus subiront souvent un traitement viral, et cela ne fera que du bien à la page Facebook de votre agence immobilière.

 

Créer une page remarquable, y attacher l’identité visuelle de votre agence et l’animer, voilà les points à travailler pour rendre visible votre agence sur Facebook.

Créé par la loi Alur de 2014, avant d'être finalement annulée par les tribunaux administratifs à la fin de l'année 2017, la question de l'encadrement des loyers revient sur la table avec la loi Elan en 2018. L'Assemblée Nationale a adopté la mesure en première lecture.

Les nouveautés de la loi Elan :

Expérimenté à Paris et à Lille avec la loi Alur, l'encadrement des loyers ne devrait cette fois concerner que les agglomérations situées en zone tendue (les grandes villes et leur banlieue). Le projet de loi précise que seules "les zones d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements" seront concernées. Concrètement, lors de la signature d'un bail, le loyer d'un logement ne pourra pas dépasser 20% du loyer de référence fixé par un arrêté préfectoral en fonction de la situation géographique.
Pour éviter une nouvelle annulation par un tribunal administratif, cette mesure garde un caractère optionnel, et serait expérimentée sur une durée de cinq ans. L'application de la mesure est basée sur le volontariat des communes, mais aussi sur la prise en compte des tensions locatives dans certains secteurs.


A savoir que l'encadrement des loyers lors d'une relocation reste en place dans les zones tendues. Un bailleur ne peut imposer un loyer plus élevé à un nouveau locataire entrant dans le logement, sauf dans de rares exceptions prévues par la loi.


Des sanctions pour les bailleurs réticents

C'est la grande nouveauté sur l'encadrement des loyers. Les bailleurs qui ne respectent pas le montant maximal autorisé pour les loyers se verront contraints à payer une amende, qui pourra prendre deux formes.
Un tribunal pourra rendre un jugement obligeant le bailleur à baisser son loyer selon le barème imposé, et à rendre le trop-perçu. La deuxième solution sera mise en place en cas d'échec. Dans ce cas, le bailleur qui ne respecte pas la mise en demeure se verra infliger une amende pouvant aller jusqu'à 5000 euros pour une personne physique et 15 000 euros pour une personne morale (SCI).


Le gouvernement estime que la loi Elan permettra de faciliter un accès au logement au plus grand nombre et d'encourager la construction de logements neufs. Les détracteurs de la loi reprochent au gouvernement de ne pas prendre en compte les coûts d'entretien des locaux loués, et craignent une dégradation rapide des bâtiments anciens, faute de moyens pour les entretenir.

"Depuis 2013, nous avons a coeur de proposer chaque année un nouvel outil pour la profession immobilière, c'est ainsi que vous avez certainement entendu parler de Marketing immobilier SMS, Pige-online, Startloc, Monbien.fr, Comparediag et bientôt SINIMO" nous confie Olivier DROUOT, CEO du groupe Marketing immobilier

Agent immobilier lui même, Olivier D. a su tirer profit de ses 20 années dans le métier, ayant commencé dans le métier à 18 ans à peine, 10 ans plus tard il était à la tête de 2 agences immobilières au sein d'un réseau d'agences et gérait plus de 20 personnes.

Dans ses agences, c'est lui même qui s'occupait de la communication, c'était un peu son hobby, puis en 2013 il invente un procédé pour permettre à ses commerciaux de rentrer des mandats supplémentaires chaque mois.

 

C'est ainsi qu'est né MARKETING IMMOBILIER SMS en 2013 ?

"Oui et à ce jour, près de 2 000 professionnels de l'immobilier nous ont fait confiance sur ce service inédit d'envoi de messages ciblés pour rentrer des mandats. Il ne s'agit pas d'une baguette magique, mais notre système permet à un agent immobilier de toucher tous les vendeurs ou bailleurs sur sa zone pour des tarifs allant de 49 € à 149 € par mois. L'outil est très simple à comprendre, nous récoltons les annonces de particuliers sur internet et dans les principaux journaux en France, nous trions les annonces, puis nous faisons partir des SMS sur une zone ciblée par notre client. Les retours sont quasi immédiats, puisque les vendeurs ou bailleurs appellent naturellement l'agent immobilier pour lui confier leur bien en mandat. Dernièrement, nous avons ajouté des fonctionnalités vraiment utiles (incluses dans le tarif de base), ainsi nos clients ne sont pas pris au dépourvu et peuvent répondre plus facilement à l'appel qu'ils reçoivent"

sormais quand un client potentiel vous contacte par téléphone, vous recevez une alerte en temps réel par SMS ou Email avec toutes les informations sur son annonce.

En 2014, vous avez lancé le service PIGE ONLINE, pouvez-vous nous en dire plus ?

"En effet, 1 an après le lancement de Marketing immobilier SMS, j'ai décidé de sortir un logiciel de pige immobilière, la contrainte n'était pas sur le plan technique, mais je souhaitais que celui-ci soit accessible à toute la profession pour un budget ridicule! C'est pourquoi, depuis 2014, nous proposons ce service de pige immobilière pour seulement 29€ par mois ou 290 € l'année avec toutes les fonctionnalités nécessaires comme le fait de pouvoir indiquer qu'une annonce a été appelée, pouvoir noter un rappe ou un RDV, voir les statistiques de ses collaborateurs avec le nombre d'appels de chacun, ses RDV et surtout pouvoir quantifier ses résultats. Pour toucher le plus grand nombre de professionnels, avec un seul abonnement vous pouvez travailler jusqu'à 20 codes postaux et donner l'accès à 10 utilisateurs (vente et location)"

Pige-online.fr est aujourd'hui le service de pige immobilière le moins cher de France

 

Fin 2015, début 2016, vous avez présenté STARTLOC, une nouvelle application d'état des lieux au salon RENT ?

"Dans mon cabinet d'administration de biens, nous faisions beaucoup de locations mais j'avais un réel soucis sur les états des lieux, nous les réalisions sur papier et je dois bien avouer que mes commerciaux n'avaient pas toujours une belle écriture, ce qui rendait parfois difficile la lecture et la compréhension d'un état des lieux d'entrée ou de sortie. J'ai donc contacté les sociétés qui proposaient des application d'EDL et selon la quantité d'états des lieux réalisés dans l'année, les abonnements variaient entre 500 et 1000 € par an, un tarif bien trop prohibitif. J'ai donc décidé de créer ma propre application, une application disponible sur tablette Android, Ipad et sur PC WIndows, qui serait encore plus intuitive que les concurrents, sans besoin de formation. La clé du succès fut de proposer un abonnement tout inclus (états des lieux illimités et assistance incluse) pour un tarif défiant toute concurrence, à savoir seulement 199 € l'année, c'était du jamais vu et aujourd'hui en 2 ans seulement, nous comptons plus de 1 000 agences, cabinets, notaires et diagnostiqueurs utilisateurs de l'application au quotidien. D'ici 2020, nous devrions franchir les 2 500 agences sur notre application STARTLOC"

 

Durant l'été 2016, nous avons entendu parler du lancement d'un site d'annonces immobilières, où en est aujourd'hui Monbien.fr ?

"Monbien.fr c'est notre petit bébé, on le chouchoute, on le bichonne et on prend soin de lui. Dans un univers où les gros portails sont détenus soit par des sociétés étrangères, soit par des très grands promoteurs, qui regardent bien évidemment la rentabilité avant le service aux agents immobiliers, j'ai pensé que dans l'avenir il faudrait un portail d'annonces immobilières novateur et qui serait accessible à tous les professionnels, aussi bien une agence qu'un notaire, un agent mandataire ou un bailleur social, avec toujours une politique de tarifs très bas, c'est ainsi que nous avons conçu Monbien.fr. En 2 années seulement, nous avons déjà réuni près de 15 000 professionnels sur le site et avons diffusé plus de 1 500 000 annonces immobilières, cet été nous relookons intégralement le site pour plaire encore plus à nos 500 000 visiteurs mensuel et doubler le nombre de professionnels inscrits"

La diffusion des annonces en illimité est toujours gratuite et pour 19,90 € par mois seulement, vous pouvez bénéficier de toutes les options pour une super visibilité

 

En 2017, vous avez lancé Comparediag, un comparateur de diagnostics immobiliers, dans quel but ?

"Vous savez, quand on est agent immobilier, on a malheureusement la tâche d'annoncer aux vendeurs ou bailleurs qu'ils doivent obligatoirement réaliser les diagnostics immobiliers pour pouvoir vendre ou louer leur bien immobilier. Cette tâche est délicate car bien souvent ils n'ont pas prévu de mettre un budget élevé et souhaitent souvent attendre d'avoir un acheteur potentiel pour les faire. C'est là que le bât blesse, puisque l'agent immobilier a besoin des diagnostics pour pouvoir communiquer sur le bien. Alors fin 2016, début 2017, nous avons mis en ligne Comparediag.fr, un comparateur puissant pour savoir quels diagnostics réaliser selon le type de bien, son ancienneté et sa localisation, mais comme son nom l'indique il permet surtout de réaliser de fortes économies en trouvant le diagnostiqueur le moins cher sur sa zone. En quelques clics seulement et avec quelques critères sur le bien, vous pouvez donc voir le podium des diagnostiqueurs les moins chers, les plus rapides ou les mieux notés "

L'agent immobilier peut ainsi jouer la transparence et le conseil, en utilisant ce comparateur avec ses clients

 

Mais alors, que prévoyez-vous en 2018 ?

"Voilà une excellente question ! En 2018, nous allons commercialiser une application UNIQUE en France, un outil indispensable à l'agent immobilier, pour le moment et pour ne pas tout dévoiler, je peux déjà vous donner son som, cette nouvelle application uique en son genre pour la profession s'appellera SINIMO, la suite dans quelques semaines"

Les agents immobiliers sont souvent les premiers à devoir annoncer la mauvaise nouvelle aux vendeurs ou bailleurs, le coût des diagnostics à réaliser peut s'avérer être très élevé ! Désormais vous pouvez rendre service à vos clients en leur proposant de trouver le moins cher des diagnostiqueurs grâce à Comparediag.fr le comparateur de diagnostics.

 

Les comparateurs ont le vent en poupe depuis quelques années, on peut facilement comparer aujourd'hui les vols d'avion, les hôtels, restaurants, etc. 

Comparediag.fr existe depuis maintenant 2 années et permet à tout utilisateur de savoir quels diagnostics réaliser pour son bien immobilier et surtout de comparer les diagnostiqueurs du secteur pour trouver le prix le moins cher pour cette prestation.

 

On peut alors facilement comprendre qu'un agent immobilier qui souhaiterait faire preuve de transparence vis à vis de ses clients, comparerait en direct avec son mandant afin de trouver le diagnostiqueur le moins cher, le plus rapide ou le mieux noté.

 

Comparez des centaines de diagnostiqueurs en quelques secondes, rentrez les critères du bien à vendre ou louer, la localisation, l'année, le type de chauffage et Hop le tour est joué et vous pouvez visualiser le podium.

Le site Comparediag a déjà convaincu des milliers d'utilisateurs et enregistre chaque jours des dizaines de demandes.

 

Les diagnostiqueurs jouent-ils le jeu ?

Le site nous affirme que les centaines de diagnostiqueurs inscrits sur le comparateur accepte les règles et dans plus de 96 % assurent la prestation au tarif affiché à l'internaute.

L’application Startloc disponible sur les plateformes Android et Apple qui avait été lancée au salon RENT il y a 2 ans, séduit de plus en plus d’agences immobilières, cabinets d’administration de biens, notaires et diagnostiqueurs.

Commercialisée début 2016, l’application Startloc pour réaliser des états des lieux en illimité était dans un premier temps disponible sur GooglePlay et Appstore pour les tablettes, courant 2017 une mise en jour importante a vu le jour et permet entre autres, de l’utiliser sur un PC Windows.

 

Désormais vous pouvez commencer un état des lieux sur votre PC et le terminer sur place avec une simple tablette, c’est là toute la force de l’application puisque celle-ci se synchronise en permanence sur l’ensemble de vos tablettes et PC.

Pour avoir testé l’application, celle-ci vous met immédiatement à l’aise par son côté convivial et intuitif, il ne faut pas plus de 5 minutes pour la prendre en main et commencer son premier état des lieux.

 

Le Groupe Marketing immobilier qui commercialise cette application d’états des lieux met en avant un taux de satisfaction de 92% de la part de ses clients et cela se vérifie sur les plateformes de téléchargement.

« Je voulais que cette application soit intuitive, facile à prendre en main et surtout pensée pour un agent immobilier pas forcément à l’aise avec les technologies. Avec mon équipe, nous voulions un produit fiable et à la portée de toutes les bourses » nous confirme Olivier DROUOT, le directeur du Groupe.

Force est de constater que le pari est gagné puisque l’application est proposée à un tarif défiant toute concurrence, 199 € l’année, états des lieux illimités, assistance incluse !

Pour en savoir plus sur Startloc état des lieux, rendez-vous sur www.startloc.fr , vous pourrez également l’essayer en mode « démo », pour cela rendez-vous sur googleplay ou appstore et tapez « startloc »

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis