Comment facturer un état des lieux en 2022 ?

By mars 02, 2022

Locations de résidences principales, locations de logements étudiants, locations saisonnières.. ce sont chaque jour en France, des millions de biens qui sont gérés. Le marché de l’immobilier locatif représente ainsi, une énorme opportunité de business pour les professionnels. Si vous travaillez dans la location ou plus précisément, si vous réalisez des états des lieux, cet article est fait pour vous !

 

Rédiger un état des lieux professionnel

Le prix d’un état des lieux réalisé à l’amiable entre un propriétaire et un locataire n’engendre pas de coût financiers, pour les deux parties. Un avantage de prime abord, mais qui peut finalement se transformer très vite en cauchemar, avec les risques de litiges et les frais qui peuvent en découler.

Pour prévenir de tels frais, il sera donc plus opportun de déléguer la réalisation d’un état des lieux à un professionnel comme vous. Les avantages vous les connaissez mieux que personne et c’est ce qui convainc vos clients.

  • Rédaction d’états des lieux clairs et complets (avec photos et vocabulaire précis)
  • Conformité légale (respect de la loi ALUR)
  • Protection du locataire (impartialité, évite les problèmes de vices cachés)
  • Protection du bailleur (évite les poursuites judiciaires coûteuses)

 

Calculer le coût d’un état des lieux

Si vous travaillez dans une agence immobilière, les frais liés à la réalisation d’un état des lieux sont inclus dans les honoraires d’agence. Et si vous réalisez uniquement des états des lieux, vous pouvez facturer le prix de l’état des lieux seul. Dans tous les cas, la facturation de vos états des lieux est soumise à des réglementations. Beaucoup d’articles stipulent que le prix d’un état des lieux est équivalent à 3 € du m², mais ce n’est pas tout à fait vrai ! La tarification de votre état des lieux est totalement libre, en revanche, elle doit respecter le partage des frais entre le bailleur et le locataire.Exemple :

Pour un logement de 40 m² de surface habitable, le montant maximum payable par le locataire est de 120 € (obtenu par : 40 x 3 €).

Si l'état des lieux est facturé 250 €, la part du locataire peut aller jusqu'à 120 € et la part du propriétaire est alors de 130 € (obtenu par 250 € - 120 €).

Si l'état des lieux est facturé 200 €, la part du locataire doit être de 100 € (obtenu par 200 € divisé par 2), car la part due par le locataire ne peut pas être supérieure à celle du propriétaire.

Générer plus de chiffre avec une application spécialisée

Les professionnels qui ont compris que les états des lieux ne sont pas seulement une contrainte, mais une réelle source de revenus, arrivent à générer plus de chiffre au quotidien ! Pour y parvenir, vous devez néanmoins vous équiper d’une application spécialisée dans la réalisation d’état des lieux. Vous ne savez pas laquelle choisir ? L’application Startloc vous permet de réaliser des états des lieux numériques en illimité, conformes à la loi ALUR et pour seulement 290 € HT par an. Avec son tarif imbattable en France, il vous suffira de réaliser un état des lieux pour rentabiliser l’application à l’année. Alors, vous imaginez un peu votre potentiel ?

 



Retrouvez plus d'information sur le site www.startloc.fr
Programmez votre démonstration en cliquant ici ou appeler le 09 70 14 02 56

dernière modification le vendredi, 25 novembre 2022 07:05

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis