Une baisse d'activité se confirme sur le marché immobilier

By août 29, 2022

Après douze mois exceptionnels, la dynamique immobilière française présente une stabilisation, affirment les Notaires de France. Cette situation signifie un ralentissement des activités du marché. Nombreux sont les facteurs qui génèrent des tensions bloquantes sur les transactions immobilières. Selon le dernier bilan conjoncturel, en fin juillet 2022, ces tendances seront plus accentuées dans les prochains mois.

Les indicateurs montrent la dégradation

Comme l'avant-contrat, l'offre sur la vente des biens immobiliers diminue lentement. D'après la collective des Notaires français, ce déclin est lié directement à trois éléments bien précis. Ces derniers sont autant responsables de la décrue de l'activité immobilière.

Premièrement, il y a la remontée de l'inflation qui se traduit en grande partie par l'augmentation des prix de l'énergie.

En même temps, elle touche également le pouvoir d'achat de la majorité des Français. D'après l'INSEE, un institut national étudiant l'économie, cet accroissement s'élèvera jusqu'à 6,8 % en mois de septembre et 5,5 % pour l'année 2022.

Deuxièmement, les Notaires énoncent que les taux des emprunts immobiliers ne cessent d'accroître, bien qu'ils demeurent raisonnables.

Cette élévation a commencé dès le début de l'année 2022 et se poursuivra en 2023. Ils ont constaté également l'exclusion d'un nombre grandissant d'acteurs du marché immobilier, principalement ceux qui ont un statut de primo-accédant. Les personnes qui se retrouvent dans cette position sont obligées d'y remédier à la demande d'apport immobilier. À ce titre, les garde-notes remarquent un accroissement du nombre de refus de crédit à l'habitat.

Ils confirment aussi que la hausse des taux reste très modérée face à l'inflation, ce qui est à peine croyable.

D'après le bilan des Notaires français, une vague d'acheteurs est constamment présente sur le marché immobilier. Cette situation s'affiche comme une bonne nouvelle, car elle permet d'améliorer les valeurs des propriétés de moindre qualité. Ceci est valable dans le cas où les offres immobilières disponibles sont insuffisantes.

Troisièmement, un autre élément fondamental qui ralentit les activités immobilières est le nouveau diagnostic concernant les performances énergétiques ou DPE.

Selon la clause Climat et Résilience, certaines habitations sont obligées d'effectuer une rénovation énergétique. À cet effet, la location des biens classés dans le groupe G sera interdite en 2025. Les logements non rénovés étiquetés F seront touchés par cette interdiction dans l'année 2028. À compter du premier septembre 2022, un diagnostic énergétique s'imposera pour toutes les maisons catégorisées en F ou G. Cette opération a pour objectif principal de déterminer le type de travaux à réaliser avec une évaluation des prix. Si l'estimation du coût de la réhabilitation énergétique est accompagnée d'un mauvais DPE, le futur acquéreur profite d'une marge de négociation. Cette dernière lui permet de réclamer une baisse sur le tarif.

Toutefois, certains bailleurs ne disposent pas les moyens pour s'investir dans une réhabilitation énergétique. Dans ce cas, ils sont obligés de vendre leurs biens avec une moins-value.

 

Le mouvement du prix sur le marché immobilier

Concernant la progression des prix des biens dans l'ancien, ils continuent à changer surtout le premier trimestre de l'année 2022. Selon les garde-notes de France, cette hausse peut monter jusqu'à 9,3 % si la propriété immobilière est une maison. Elle s'approche de 4,7 % pour les appartements.

Pour les prix au mètre carré, ceux-ci montrent une élévation de 1,8 % durant les premiers mois de l'année 2022. Il s'agit des données recueillies dans la Province, mais pour l’Île-de-France, ils sont à peu près stables.

En revanche, dans la capitale française, les prix immobiliers se déclinent d'après les rapports des Notaires de Grand Paris. En effet, ces derniers affichent un repli de 0,7 % au cours de mois de mars à mai 2022.

Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis