Le ministère du logement, disparu du gouvernement actuel

By mai 24, 2022

Durant l'annonce du gouvernement vendredi 20 mai, il semble que le ministère du Logement ne fasse plus partie de l'équipe. Même si le domaine de l'immobilier reste l'un des principaux postes de dépenses pour les Français, l'État en a jugé autrement. Sous le choc, les acteurs de ce secteur d'activité se plaignent de l'oubli du gouvernement. Pourtant, il ne s'agit pas d'un oubli, mais d'une décision bien pensée et étudiée.

 

Le logement, un secteur clé à ne pas oublier

L'absence du ministère du Logement pendant l'annonce du nouveau gouvernement est un véritable choc pour les experts de ce secteur.

Nombreux sont ceux qui ont exprimé leur incompréhension face à cette décision de dissoudre ce ministère représentant le principal poste de dépense des ménages.

Parmi les principaux acteurs qui ont exprimé leurs avis, il y a l'ex-ministre du Logement Emmanuelle Cosse et l'adjoint PCF Ian Brossat. Selon ces deux experts dans le domaine, le nouveau gouvernement actuel n'a pas pris en considération l'enjeu capital représenté par le logement. Avec une crise du pouvoir d'achat qui touche les Français, ne pas avoir un ministère de tutelle pour le logement semble être une erreur banale.

Avec plus de 4,1 millions de personnes sans logements décents en France, le gouvernement ose encore supprimer le ministère. D'après Stéphane Troussel, d'un ton sarcastique, l'absence du ministère semble être une bonne nouvelle pour ces personnes à la recherche de logements. Ils ne rencontrent plus de problèmes avec les lois qui régissent l'action des agents immobiliers et qui fixent le loyer applicable par les propriétaires des logements.

 

Nouveau gouvernement sans ministère du Logement, oubli ou négligence ?

Encore une fois, le président Emmanuel Macron démontre sa liberté à prendre des décisions pour n'importe quel projet. Pendant la nomination de son gouvernement, il n'a pas donné de place au ministère du Logement. Toute la communauté de l'immobilier tombe démunie de cette décision du président et du Premier ministre. Mais, s'agit-il d'un simple oubli ou d'une véritable décision à respecter durant la totalité du mandat ?

Cinq Républiques se sont succédéées avant que ce gouvernement ne décide de briser la règle en ne faisant aucune nomination pour occuper le poste de ministre du Logement. S'il s'agissait d'un simple oubli comme celui du gouvernement d'Édouard Philippe, les acteurs de ce secteur ne se précipiteraient pas pour apporter leurs avis sur cette situation.

Pour cette fois-ci, il est impossible de refaire la même erreur une deuxième fois. Le Président a pris une décision pensée et étudiée lorsqu'il a supprimé le budget du ministère du Logement.

 

Le secteur de l'immobilier, quelle est son importance ?

Vous vous demandez sans doute la véritable importance du secteur de l'immobilier ? Il s'agit d'un élément indispensable pour les ménages, car vous ne pouvez pas vivre en permanence dans la rue. La suppression du ministère du Logement dans le budget de l'État est une véritable bavure du gouvernement.

Bien que le domaine du logement soit perçu comme un secteur charge pour le gouvernement, sachez qu'il représente à lui seul un taux élevé de rapport des Français. Malgré une hausse des prix de l'immobilier et l'insuffisance de l'offre par rapport à la demande, l'accès facilité au crédit et la réduction des taux d'intérêt sont des avantages importants. Grâce à ces solutions, les ménages n'ont pas ressenti la crise du marché immobilier.

Si les experts de l'immobilier demandaient un ministère capable de répondre à leurs attentes, leur réclamation n'a pas été prise en compte.

Pour le nouveau gouvernement, il n'y aura pas de ministère délégué ou de secrétariat d'État en charge du logement. Cependant, l'État affirme que ce secteur n'est pas mis de côté et qu'il fait désormais partie du portefeuille de transition écologique. Tout comme le problème du pouvoir d'achat, celui de la transition écologique est compté comme un enjeu capital que le gouvernement doit étudier parmi ses préoccupations. Les professionnels du domaine de l'immobilier peuvent donc s'attendre à un léger changement pour cette décision prise par le gouvernement dans les mois à venir.

dernière modification le mardi, 24 mai 2022 12:17
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis