Tiffany WILLM

Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Pour gagner correctement sa vie, un professionnel de l’immobilier ne compte que très peu ses heures de travail ! Il faut se faire connaitre, se former, prospecter, développer son portefeuille clients et bien d’autres. Un agent mandataire par exemple, travaille sous le nom d’un grand réseau mais doit néanmoins construire son propre business. Les étapes avant de rentrer un mandat sont nombreuses et quand l’argent gagné à la fin du mois dépend uniquement de soi-même, il est important d’optimiser sa méthode de travail. Savez-vous qu’il existe aujourd’hui des solutions vous permettant de doubler votre chiffre d’affaires ?


Organiser sa prospection quand on est mandataire immobilier

Depuis quelques années, le statut de mandataire immobilier a la côte ! En France, de grands réseaux ont vu leur nombre de mandataires considérablement évoluer et certains d’entre eux ont observé une progression de plus de 50% entre 2018 et 2019 ! Cela rassemble donc des milliers de professionnels à la conquête du marché immobilier.

Les avantages à être agent mandataire sont nombreux : organiser son emploi du temps, bénéficier d’une liberté de travail et d’un accompagnement de son réseau. Alors oui, être indépendant c’est plutôt sympa ! Mais cela nécessite d’être également autonome, responsable et de gérer son stress ! En effet, la charge de travail est multipliée et les journées sont intenses.

Alors pour signer de nouveaux clients, tous les moyens sont bons. Il faut pour cela mettre en place une méthode de travail efficace. Mais nous savons tous que la prospection ça prend beaucoup de temps… En tant qu’agent mandataire, vous signez en moyenne 1 à 4 mandats par mois.  Mais si vous optez pour la bonne méthode, vous pourriez bien voir votre nombre de mandats passer du quitte au double !


Signez deux fois plus de mandats avec la pige par SMS

Depuis moins de 10 ans maintenant, nous avons fait la découverte de nouveaux moyens de prospection dans l’air du temps et en phase avec les différents modes de vie. C’est le cas de la pige par SMS ! Le Groupe Marketing Immobilier en est le précurseur et l’inventeur. Avec un système pensé dans les moindres détails, celui-ci a aujourd’hui convaincu des milliers de professionnels de l’immobilier en France, avec une grande partie d’agents mandataires.

D’après son enquête de satisfaction annuelle, la société est en mesure d’affirmer que leurs clients reçoivent en moyenne entre 8 et 15 appels, fixent entre 6 et 12 rendez-vous et rentrent jusqu’à 4 mandats par mois (voir plus en fonction de la formule choisie).

" Depuis que j’ai adopté ce nouveau système de pige par SMS, je n’ai plus à réaliser moi-même ma prospection immobilière. J’ai vraiment beaucoup de retours.  Après deux semaines de téléprospection pige immobilière par SMS j’ai déjà eu 7 rendez-vous clients et rentré 5 mandats. Ce système devrait me permettre de rentrer au minimum 3 à 4 mandats par mois. Je suis vraiment positive ! " Muriel Verrier, mandataire du réseau Capifrance

La pige par SMS est une réelle solution pour les professionnels de l’immobiliers en quête de nouveaux mandats. Une prospection totalement automatisée, qui permet de se dégager du temps et de prendre soin de sa relation client. Il est donc très facile de rentabiliser son investissement dès le premier mandat signé et de doubler son chiffre d’affaires sans effort !

Le constat

Les réseaux d’agences immobilières existent depuis 30 ou 40 ans en Europe.
Ces réseaux présents en Europe sont soit d’origine américaine (century21, ERA, KellerWilliams ..), soit d’origine française (Orpi, laforet, Guy hoquet, Stéphane Plaza…).
Depuis 5 ans, la majorité de ces réseaux se maintiennent mais grandissent peu (en général, les ouvertures compensent les départs ou fermetures)
En tout juste 5 ans, PROPERTY-PARTNERS a su réunir 154 agences immobilières indépendantes (dont 95 en France et 45 en Belgique).

Un réseau pas comme les autres

Un tel succès n’est pas le fruit du hasard. En effet, PROPERTY-PARTNERS se distingue de tous les autres réseaux sur plusieurs points :

  • Les agences gardent leurs noms lorsqu’elles entrent dans le réseau
  • Les agences ne payent aucun droit d’entrée
  • Les agences ne payent aucun % sur leur chiffre d’affaires. Seule une cotisation mensuelle (de 99 € htva) est demandée.
  • Le réseau est ouvert aux agences sans vitrines (comme aux agences avec vitrine)

Ce que le réseau apporte à ses membres :

Les agences qui rejoignent le groupement gagnent en performance et en rentabilité grâce :

  • A des outils marketing clés en main (vidéos corporate, brochures, flyers…)
  • A des remises importantes grâce à des accords tarifaires négociés auprès d’une trentaine de partenaires rigoureusement sélectionnés.
  • A une sélection d’outils modernes et performants (applications pour la photo HDR, les visites virtuelles, les plans 2D…)
  • A la crédibilité additionnelle que leur apporte le groupement
  • Aux réunions mensuelles qui permettent de booster la motivation des équipes
  • Aux formations organisées par le réseau (ventes et marketing)
  • Aux échanges et partages permanents entre les membres du groupement grâce à des groupes de discussions whatsapp

Le rôle du groupement est de permettre à ses affiliés

  • d’apporter un service de grande qualité à leurs clients
  • d’augmenter leur chiffre d’affaires de 20% chaque année.
  • et de devenir leader sur leurs secteurs géographiques

Les ambitions de PROPERTY-PARTNERS :

Avec son modèle moderne et innovant, ouvert aussi bien aux agences avec vitrines que celles à bureaux fermés, PROPERTY-PARTNERS ambitionne de continuer à se développer au rythme de 50 nouvelles agences par an.
PROPERTY-PARTNERS aide également les agents qui le souhaitent à lancer leur propre agence en leur apportant les outils, les conseils et le soutien dont ils ont besoin pour réussir.

Les fondateurs:

Paolo Amaral de Sousa, 15 ans d’expérience dans l’immobilier (ancien no 1 chez Century21 benelux)
Marc Jelensperger, 15 ans d’expérience dans l’immobilier

Documentation :

Brochure de présentation: http://pro.bientot-vendu.com/pdf/brochure_pp_2018.pdf

Témoignages de membres : https://www.property-partners.fr/temoignages_pp

Liste des agences membres: http://www.property-partners.fr/lesagences


 
Contact :

Marc Jelensperger – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 00 33 6 15 62 12 91

Le storytelling, vous en avez sans doute déjà entendu parlé. Mais vous ne savez probablement pas comment l'appliquer de manière efficace au monde de l'immobilier et notamment à la pige immobiliere, activité que vous avez TOUS tendance à redouter.*

Cette technique qui a déjà plus de 20 ans, pourrait pourtant vous permettre de décrocher plus d'un rendez-vous et peut être même vous faire apprécier la pige immobilière. Et c'est bien naturel, quand on a des résultats, on est toujours plus enclin à décrocher son téléphone !

Storytelling, qu'est-ce que c'est ?

Le storytelling est une pratique qui a réussi à convaincre la plupart des secteurs...Elle permet de se démarquer en faisant appel aux émotions de ses prospects. De nombreux agents immobiliers l'utilisent déjà dans le cadre de leur communication sur les réseaux sociaux en postant des photos d'eux accompagnant leur client à un compromis de vente et expliquant tout le parcours de ce même client, en racontant l'histoire de certains biens mis en vente (passé unique, stars y ayant vécu, quartier...etc), des anecdotes ou en diffusant tout simplement les avis de leurs clients...
L'un des agents immobiliers les plus reconnus dans le secteur pour ses talents de story-telleur est d'ailleurs Stéphane Plaza, devenu agent immobilier par hasard, repéré lors d'un casting sauvage pour " Recherche Appartement ou maison" et aujourd'hui gérant d'un réseau d'agences franchisées.

Décrocher des rendez-vous grâce au storytelling immobilier

Vous ne savez probablement pas comment utiliser cette méthode pour décrocher des rendez-vous et c'est pourquoi nous avons décidé d'écrire cet article. Un message transmis via cette technique est plus de 2 fois plus efficace qu'un message transmis de façon traditionnelle, alors autant la maîtriser !
Vous êtes prêt ?
Connectez-vous à votre logiciel de pige. Vous n'en avez pas encore ? Il est donc temps de vous équiper car pour obtenir des résultats, il faut être organisé et à l'affut ! Pige Online vous permettra d'identifier rapidement les biens correspondants à vos critères sur votre secteur !* 
Vous avez donc repéré une annonce intéressante et un numéro de téléphone non inscrit sur la liste Bloctel (oui pour ça aussi votre logiciel pige online sera utile).

Le but est simple : faire appel aux émotions pour établir un lien de confiance. Car sans confiance, on ne vous l'apprend pas, il n'y a pas de mandat ! Cela a été prouvé, il est toujours plus facile de se souvenir d'une personne si celle-nous a marqué positivement ou négativement. Votre prospect doit donc être marqué émotionnellement par votre discours.

Le plus efficace ? Capter son attention en utilisant de vraie histoires personnelles pour illustrer vos qualités professionnelles. Votre prospect doit comprendre par votre discours qu'il peut vous faire confiance sans que vous n'ayez à le dire.
Evitez donc les monologues type : " J'ai 10 ans d'expérience dans l'immobilier, je suis un expert sur le secteur..........vous pouvez me faire confiance pour vendre votre bien au plus vite....! ". Ce type de phrase a davantage tendance à créer de la méfiance et c'est tout sauf ce que l'on souhaite !

Storytelling exemple d'utilisation

Un vrai storyteller évitera toujours d'aborder un sujet de manière frontale. Voilà ce que pourrait donner cette technique de story telling sur un prospect ayant besoin d'être rassuré :

- vous êtes sportif
" Vous aimez les challenges ? Moi j'adore ça. Je suis inscris dans un club de foot, le club des herbiers et l'année dernière nous avons participé à la coupe de France ! Nous sommes arrivés bien plus loin que nous ne l'aurions imaginé pour un club amateur de 3ème division en nous entrainant plus de 2h par jour. J'ai suivi un régime alimentaire strict et j'ai pris plaisir à relever chaque défi, à gagner chaque match. Au final, nous sommes arrivés en finale et c'est une grande fierté. Vendre une maison, Madame Leroy c'est également un défi, ce défi se prépare et je suis pret à le relever avec vous. Je vais toujours au bout des choses, surtout quand je suis passionné par ce que je fais. "

- Vous adorer cuisiner
" Est ce que vous avez une passion ? Moi, c'est la cuisine depuis des années. La semaine dernière j'ai réalisé un repas gastronomique pour une dizaine d'invités. Préparer ce repas m'a pris plus de 2 jours et je refléchissais à chaque détail depuis plus d'un mois. Je vous dis cela Madame Leroy, car je suis quelqu'un de très minutieux qui aime relever des défis. Un repas gastronomique pour 10 personnes je n'en n'avais jamais fait, mais j'ai pris un grand plaisir à relever ce défi et à combler mes invités. En immobilier il y a aussi des défis à relever et le prochain que je souhaite relever c'est celui de vendre votre maison. Je vous promet de vous offrir un bon repas à la signature de votre acte de vente.

- vous êtes parent ? Artiste ? fan de jeux de sociétés ? En rendant votre histoire pertinente et intéressante, vous parviendrez certainement à obtenir un rendez vous et par la suite un mandat ! Votre histoire doit être en adéquation avec votre personnalité et le dénouement toujours positif.
Vous avez récemment organisé la crémaillère d'un des habitant du secteur à la suite de la vente d'une maison ? N'hésitez pas à le raconter à la fin de votre histoire !

Raconter de belles histoires c'est emporter vos clients.....loin de la concurrence et c'est tout l'intérêt de cette démarche !

 

*Pige Online, c'est le logiciel de pige le moins cher du marché, proposé à seulement 29€ HT / mois...

 

En tant qu'agent immobilier, vous avez des dizaines et des dizaines de courriers à envoyer chaque semaine, mais tout cela à un côut alors vous vous demandez probalement comment réduire ces frais ainsi que vos allers / retours au bureau de poste.

Pourtant à l'heure actuelle, vos transactions peuvent être conclues en un clic à moindre coûts...! Le secteur immobilier manque aujourd'hui de modernité...Celui est resté encré dans des processus démodés depuis tant d'années mais aujourd'hui, la révolution est en marche !
De nombreux professionnels ont jeté leur stylo pour accueillir à bras ouvert une nouvelle application très attendue : SINIMO. Avec cette innovation, exit la signature manuscrite et bienvenue à la signature électronique !

Une nouvelle application utile à la profession

Ce procédé vous a probablement déjà été présenté mais vous n'avez pas encore sauté le pas... Et c'est le cas pour beaucoup de professionnels ! Pourquoi ? Parce qu'avant SINIMO, créer, éditer et signer un contrat, le tout dans un seul outil, cela n'existait pas !
Cette application est totalement inédite car elle regroupe plusieurs fonctionnalités indispensables à l'agent immobilier. Inédit ? Parfaitement ! Car des applications de signature électronique il en existe, des applications pour créer des contrats aussi...mais aucun outil ne combinait toutes ces fonctionnalités jusqu'aujourd'hui ! SINIMO combine ces deux procédés, tout en proposant des fonctionnalités en plus. "Sinimo ne propose pas simplement des modèles de contrats types comme le font déjà certains logiciels...Avec cet outil il est possible de personnaliser ses contrats à 100%, sans avoir à raturer des paragraphes entiers, inappropriés" explique Olivier Drouot, directeur de SINIMO SAS.

Cette application permet également de photographier et numériser les documents d'un client, les joindre directement au contrat et y accéder à tous moments depuis une tablette, un smartphone ou n'importe quel ordinateur. Les informations renseignées sont enregistrées pour accélérer chaque étape et éviter la re-saisie d'informations à tout-va...Ainsi générer un compromis de vente à partir d'un mandat se fait en un tour de main. De quoi ravir les professionnels de l'immobilier, agacé par la paperasse.

Pourquoi réalise t-on des économies ?

Vous l'aurez compris une telle application ne pourra que vous faire gagner du temps et de l'argent mais plus précisément...combien pouvez-vous gagner sur une transaction ?
Prenons l'exemple de Monsieur et Martin qui achètent un appartement à Strasbourg via Monsieur Dupont, agent immobilier. Le vendeur, lui, se trouve à Paris.
Pour répondre à notre question, nous avons décidé de comparer les couts liés à l'envoi des différents documents contractuels, avec et sans SINIMO.

Cas n°1 : M Dupont, agent immobilier n'a pas la chance d'avoir SINIMO

Pour l'achat de ce fameux appartement à Strasbourg, l'agent immobilier doit envoyer son mandat au vendeur situé à Paris pour qu'il le signe(2euros), attendre son retour pour pouvoir exercer...puis lui envoyer quelques jours plus tard une offre pour acceptation (+ 2€)....Il devra ensuite attendre encore une fois son retour pour rédiger un compromis de vente puis le faire signer à toutes les parties accompagné de ses annexes. Là encore, l'envoi est onéreux (8 euros en moyenne l'envoi d'un compromis + pièces jointe) et les délais assez longs...(4 jours minimum pour envoyer le compromis et le récupérer signer). Une fois le compromis signé, M. Dupont envoie les notifications SRU à Monsieur et à Madame Martin en recommandé. (8 euros en moyenne chaque notification SRU et 2 à 4 jours de délais pour la réception des documents signés...). L'envoi de ces différents documents lui aura coûté 28 euros.

Cas n°2 : M Dupont est un agent immobilier moderne, il utilise SINIMO !

SINIMO fonctionne avec des packs de crédits signatures. (1 crédit = 1 document et ses annexes signé par 5 signataires, 2 crédits = 10 signataires, etc.).
Ainsi, pour l'achat d'un pack de 200 crédits signatures, faire signer un document par 1, 2, 3, 4 ou 5 signataires ne vous coûtera qu'1,20€ !
Dans le cas de l'achat de l'appartement de Strasbourg, Si M Dupont fait signer ses documents avec SINIMO, il gagne du temps (puisque chaque document peut être signé instantanément depuis n'importe quel appareil (PC, smartphone, tablettes) et de l'argent. Chaque document envoyé et signé ne lui coûtera que 1€20 !

Pour l'envoi de ces différents documents : mandat, offre d'achat, compromis de vente, notification SRU x 2, Monsieur Dupont n'aura déboursé que 6 euros soit près de 70% d'économies par rapport aux envois papiers !

Aujourd'hui, on a plus besoin d’un stylo pour apposer son nom au bas d’un contrat....La signature électronique a en effet une valeur juridique équivalente à la signature manuscrite, traditionnellement utilisée. Vos transactions peuvent ainsi être conclue en un clic à moindre coût...!

La hausse des prix de l'immobilier en France depuis plusieurs années est une tendance qui s'est intensifiée au cours des douze derniers mois. Comme toute envolée des cours dans un secteur majeur de l'économie, certaines inquiétudes peuvent surgir d'une manière tout à fait légitime. En effet, un grand nombre de personnes ont encore en souvenir la Crise des Subprimes, il y a désormais plus d'une décennie, où la bulle immobiliere avait éclaté et contaminé la finance internationale, du fait d'un panachage d'actions toxiques. Mais en 2019, est-il réellement possible d'affirmer qu'une autre bulle immobilière en France pourrait survenir ? À terme, est-ce que cette situation pourrait évoluer vers une crise immobilière ?

Une croissance exceptionnelle des prix immobilier

Dans les grandes villes du territoire, on constate une augmentation significative du coût à l'achat des appartements et des maisons, principalement des bâtiments anciens. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne Paris, qui vient de franchir la barre des 10 000 euros/m², avec une hausse de 16 % entre les mois de septembre 2017 et 2019. Bordeaux a connu une flambée encore plus spectaculaire, avec + 37% de croissance depuis 2015, ce qui en fait l'une des villes de France où la tendance générale de l'immobilier s'exprime avec autant de puissance. Les chiffres donnés par le baromètre Seloger.com démontrent une évolution similaire à Lyon (+26%).

Si tous les ensembles urbains ne sont pas "touchés" de la même manière, on constate que même un pôle comme Marseille, dont le bilan depuis 2015 s'avère plus positif, a connu une augmentation de plus de 7% sur les deux dernières années. Des villes plus "intermédiaires", à l'image d'Avignon, ne sont pas non plus à l'abri : on constate dans celle-ci un bond de 11% du prix du m² depuis 12 mois.

Au vu de ces données, il est impossible d'affirmer que les prix du logement en France ne continueront pas à augmenter, mais cette impressionnante progression n'induit pas automatiquement la formation en cours d'une bulle immobiliere. Et ce d'autant plus que le niveau d'avant la crise immobilière des Subprimes n'est pas encore atteint.

 

Bulle immobiliere : quels sont les risques réels ?

On entend par bulle immobiliere une situation de spéculation qui entraînerait une hausse artificielle des prix, préalable à un krach financier. L'un des principaux indices qui permet de révéler la présence d'une bulle immobiliere tient dans le fait que l'augmentation du prix du m² et le coût des loyers seraient dissociés, ou, autrement dit, que la valeur du m² carré progresserait nettement plus vite.

De plus, dans le cadre d'une bulle immobiliere, la hausse des prix ne possède plus de lien avec l'économie réelle, locale. Ainsi, les facteurs liés à la démographie ou relatifs au niveau de vie d'un quartier, d'une commune, n'entreraient plus exclusivement en compte pour déterminer le prix du m² dans ce même espace.

C'est précisément ce qui est relevé par certains experts à Paris, où le prix au m² a augmenté deux fois plus rapidement que le montant des loyers, un rapport qui alimente les craintes.

Toutefois, il s'agit de la situation propre à la capitale, et la hausse des prix immobilier dans d'autres grandes villes de France peut s'expliquer par des processus bien connus, comme la gentrification, aussi appelé embourgeoisement par les géographes.

Certains quartiers connaissent une flambée des prix due à l'arrivée en masse de nouveaux habitants à hauts revenus, comme à Pessac, dans l'agglomération bordelaise, ce qui contribue à augmenter la moyenne de tout l'ensemble urbain. D'autres cités telles que Limoges avaient connu une décrue de leurs prix immobilier au début de la décennie, favorisant une reprise des cours qui cette fois s'inscrit dans une tendance plus "normale" ; on parle alors de "rééquilibrage". Il ne s'agit dès lors pas d'une authentique bulle immobiliere.

 

Le crédit immobilier, un atout sécurité

Si la hausse des prix du secteur peut faire craindre une bulle immobilière en France à certaines personnes, y compris des spécialistes, la baisse record du taux du crédit immobilier, tombé à moins de 1,30% au cours du printemps 2019, vient jouer en la faveur des particuliers.

Ainsi, même dans un contexte d'augmentation extrêmement rapide du coût du m², la présente situation n'en reste pas moins propice à l'investissement ainsi qu'à l'achat. D'autant plus que les risques de surendettement liés au crédit demeurent plus que modérés, et ne représentent que 15% des dossiers de surendettement, selon le Haut Conseil de stabilité financière. L'investissement dans le cadre de l'immobilier locatif est de ce fait particulièrement en vogue, classé au niveau mondial comme l'un des secteurs financiers les plus rentables en 2019.

En outre, des prévisions optimistes sont à relever, notamment du côté des rapports de la Banque Centrale Européenne . Celle-ci mise sur une nouvelle baisse des taux du prêt, ce qui donnerait davantage de garanties pour les personnes désireuses de devenir propriétaires. Un bon nombre d'économistes estiment qu'un ralentissement de la hausse des prix se produira en 2020, ou du moins, à court terme, réduisant ainsi les risques de bulle immobilière en France.

Il conviendra également de citer Thomas Grjebine , expert du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII), qui tient à souligner que la situation qui règne actuellement dans le milieu du crédit est nettement plus stable que celle qui avait précédé la crise immobilière des subprimes.

Ces nouveaux éléments de réponse permettent ainsi d'entrevoir une évolution positive à venir du contexte de l'immobilier. Aucune crise immobilière profonde ne devrait ainsi venir bouleverser l'économie nationale.

La hausse du prix de l'immobilier est semble t-il une tendance généralisée à l'ensemble des grandes villes. Le coût des loyers à Paris, mais aussi à Lyon et Bordeaux, fait souvent la une des rubriques spécialisées, à un tel point qu'il serait facile de penser que tous les espaces urbains de France sont touchés. Tous, vraiment ? Non, car il existe des cités qui résistent encore à la flambée des prix. En Provence, Marseille, pourtant deuxième commune la plus peuplée de France, semble demeurer en marge de ce contexte, comme un îlot épargné par cette évolution globale. Alors, qu'en est-il réellement des prix immobilier à Marseille ?

Une étonnante statistique

La cité phocéenne constituerait une certaine "anomalie" dans le territoire français, étant donné que les chiffres recueillis démontrent une augmentation de seulement 7% des prix immobilier à Marseille depuis 2015*. Ces données sont à mettre en relation avec l'évolution du prix du m² à Bordeaux, qui avec un bond de 37% ces quatre dernières années, s'impose comme l'exemple le plus frappant de la tendance dans les grandes villes de France. Le cours des prix immobilier à Marseille est ainsi particulièrement avantageux pour des particuliers désireux d'y devenir propriétaires.

L'achat d'un appartement à Marseille est indiqué à exactement 2998 euros par mètre carré, contre à peine plus de 2700 en 2015. De plus, les chiffres récents démontrent que l'augmentation à Marseille des prix immobilier n'est pas continue, puisque le coût moyen en septembre 2019 est inférieur de 39 euros/m² à celui de la rentrée précédente, et que, un peu plus en arrière, la rentrée 2016 avait déjà connu une baisse de 56 euros/m² par rapport à septembre 2015 (soit -1.8%).

Bien entendu, il est nécessaire de préciser qu'il s'agit là de tarifs liés à des bâtiments anciens, qui, comme le rappellent un grand nombre d'experts en immobilier, sont inférieurs de 20 à 25% à ceux des appartements neufs. La somme de 198 000 euros pour l'acquisition d'un trois pièces à Marseille ne prend pas en compte les frais de notaire, ni les dépenses supplémentaires induites par d'éventuels travaux. Néanmoins, dans un contexte de taux record du crédit immobilier, il s'agit là d'un contexte favorable à l'achat d'une maison à Marseille.

 
De fortes disparités internes

Vous l'aurez compris, l'augmentation de 7% à Marseille des prix immobilier s'avère être une moyenne, susceptible de cacher une quantité importante de détails. L'évolution des prix n'est pas uniforme, et tous les arrondissements, tous les quartiers, n'ont pas connu une si faible augmentation du m² au cours des quatre dernières années.

Dans les arrondissements situés à l'est (11è, 12è et 14è), le prix moyen s'est accru de plus de 10 %, et jusqu'à 14.2 % dans le 14ème, qui néanmoins, demeure plus accessible, avec un peu moins de 1900 euros/m². Même le plus cher des ces 3 espaces, en l'occurrence le 12è, avec ses 2920 euros/m², reste inférieur à la moyenne du prix immobilier à Marseille.

À l'inverse, le coeur de la cité phocéenne, près du vieux port, affiche des coûts parmi les plus élevés de la commune, avec jusqu'à 3578 euros/m² dans le 6è arrondissement. Mais globalement, ces quartiers n'ont enregistré qu'une faible augmentation depuis 2015, puisque seul le 5è arrondissement dépasse la fameuse moyenne des 7% de hausse à Marseille des prix immobilier.

D'autres secteurs sortent gagnants de cette période 2015-2019 : il s'agit des quartiers sud, des 8è et 9è arrondissements, très chers, qui ont vu leurs prix baisser de 3.5%. La chute de 14.5% dans le 15è arrondissement, tout au nord de Marseille, est d'autant plus remarquable qu'il s'agissait déjà d'un espace "bon marché", parmi les plus accessibles de la cité, avec actuellement mois de 1600 euros/m². Ainsi, l'arrondissement le plus coûteux (le 8è, à 3961 euros/m²) et le plus "bas de gamme" (le 15è), sont ceux qui ont connu la décrue la plus importante des prix immobilier à Marseille. Un fait aussi incontestable que surprenant.

 

Cette situation durera t-elle ?

Bien qu'il soit difficile de répondre d'une manière claire et tranchée à cette question, le suivi de l'évolution des coûts sur les derniers mois permet d'apporter un éclairage sur la tendance actuelle des prix immobilier à Marseille.

Si l'augmentation est bel et bien de 7% sur 4 ans, il ne faut pas oublier la décrue survenue en 2016. En réalité, si l'on reprend le détail des statistiques, sur les deux dernières années, le prix au m² moyen est passé de 2781 à 2998 euros, soit une hausse de 7.8% en deux ans, qui vient de ce fait ternir le bilan « positif » de la cité phocéenne. De même, depuis début juin 2019, on constate une augmentation de 56 euros/m², soit +1.9 % en seulement trois mois.

Cependant, cette montée du prix immobilier à Marseille demeure nettement inférieure celle qu'à connu Paris entre les mois de septembre 2017 et 2019 (+16 %). De même, il peut être intéressant de comparer la situation marseillaise avec celle de la proche cité d'Avignon, qui a vu ses prix bondir de 11% au cours des 12 derniers mois. Assez étrangement, le ralentissement de la croissance de l'immobilier en Gironde fait que Bordeaux et Marseille ont connu une évolution à peu près similaire en l'espace d'un an.

Sans pouvoir se projeter avec certitude dans l'avenir, même à court terme, il est tout à fait légitime d'envisager que les prix immobilier à Marseille continueront de subir une hausse modérée, avec des chances de rechute temporaire des cours d'ici deux ans. Une poursuite durable de cette hausse ne semble réellement envisageable que dans les 5è et 11è arrondissements.

 

*statistiques révélées par le baromètre LPI-SeLoger

Des annonces immobilières il y en a des millions.... Et des biens comme celui pour lequel vous avez obtenu un mandat, il y en a peut être des centaines sur votre secteur ! Alors pour que votre annonce soit efficace, il va falloir vous démarquer et suivre ces quelques conseils.

Pour que votre annonce immobilière retienne l'attention des internautes, celle-ci doit être claire, lisible et attractive. Mais de jolie photos et un simple texte descriptif ne suffisent pas toujours ! Pour séduire l'internaute et le pousser à vous contacter rapidement, le mieux reste encore de jouer sur l'émotion ! Tous les spécialistes du marketing vous le diront, il faut toucher votre prospect au coeur, le pousser à se projeter dès le départ !

Annonces immobilières, jouez sur le registre de l'émotion

L'émotion fait vendre, cela n'est plus du tout à prouver ! Créer des émotions aide à créer de la valeur alors autant user de cette technique pour rédiger vos annonces immobilières.
La technique que nous vous proposons est de mettre le lifestyle en avant dans vos annonces immobilières. Le "lifestyle", c'est le mode de vie en anglais, c'est ce à quoi aspire vos prospects.

Lorsque vous rédigez une annonce immobilière, n'hésitez pas à mettre en avant les espaces exterieurs de vos biens, le quartier et ses nombreux avantages :
Exemple : La maison possède une superbe terrasse pour profiter des week ends et organiser de délicieux repas entre amis ; une jolie piscine pour se rafraîchir en été, un appartement situé dans un quartier où il est possible d'aller faire son marché à pied....

Vous ne vendez pas un simple F2 au centre historique de telle ou telle ville mais un joli nid douillet pour un couple citadin à proximité des restaurants, boutiques, cinéma...Proposez une maison avec grand terrain où il est possible de cultiver son potager, un vaste salon séjour pour des diners entre amis, une maison familiale composée d'une suite parentale et de trois autres chambres ; une terrasse à l'ombre des figuiers pour boire un verre après une longue journée de travail...etc

Insistez sur les points forts, les avantages de votre bien et racontez une histoire (story-telling). Vos prospects doivent pouvoir se projeter dans leur nouvelle vie, imaginer leur "lifestyle". Sur Monbien.fr, portail d'annonces immobilières gratuit pour la profession* chaque ville est décrite et les quartiers dans lesquels se trouvent les biens sont repérables sur une carte mettant en avant les principaux points d'intérêts et services de proximité. L'occasion de découvrir son futur lieu de vie avec si on le souhaite un panorama à 360 degrés des rues environnantes !

" De nos jours on achète un bien également pour son quartier et ses services de proximité. Sur Monbien.fr, nous avons décidé de valoriser les avantages de chaque ville à travers des descriptions enthousiastes permettant aux internautes d'envisager ce lieu comme leur futur lieu de vie" explique Olivier Drouot, fondateur du site.

Vous savez maintenant tout. Pour séduire vos prospects, il vous faudra donc prendre de la hauteur, choisir les bons moyens de communication et opter pour un discours marketing orienté lifestyle. A vos claviers !

* Psssssst : Sur Monbien.fr, la diffusion d'annonces est gratuite et illimitée ! Inscrivez-vous ici !

Vous qui êtes un professionnel de l’immobilier, vous avez la possibilité d’accéder à 3 statuts : négociateur, mandataire ou encore agent immobilier. Mais peu importe le statut choisi, vous devrez dans tous les cas mettre en place votre propre prospection afin d’obtenir de nouveaux clients. Le métier de professionnel de l’immobilier existe depuis des décennies et les nombreux moyens de prospection ont évolués avec les années. Pour réussir, il faut donc prospecter de manière efficace, déterminer les meilleurs canaux et comparer les différents rapports qualité/prix afin de gérer son temps et son argent !

Les canaux de prospection

Nous n’allons certainement pas vous apprendre quels sont les moyens de prospection qui existent quand on est un professionnel de l’immobilier. Il y a bien évidemment les méthodes « classiques » telles que le porte à porte, le phoning, la pige, le boîtage, les panneaux publicitaires... etc. Mais il existe également des méthodes plus « modernes » et dans l’air du temps comme les e-mailings, la pige par SMS et les réseaux sociaux. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise prospection, chacune d’entre elles a fait ses preuves à un moment donné et tout le monde ne les exploite pas de la même manière. En revanche, en comparant certaines méthodes entre elles, nous pouvons observer de grandes différences en termes de retours. À ce moment bien précis ce sont les chiffres qui parlent et il devient important d’en tenir rigueur.

Boîtage VS pige par SMS

Pour se rendre compte de la différence de retours que l’on peut obtenir entre deux canaux de prospection nous avons décidé de comparer la technique de boîtage et la pige par SMS. Le boîtage est une solution utilisée depuis bien longtemps et qui consiste à insérer des flyers ou tracts publicitaires dans des boîtes aux lettres ciblées. La pige par SMS quant à elle, connait une grande évolution ces dernières années avec la présence en masse des smartphones. Pouvant être mise en place de manière autonome, il est de nos jours intéressant de la déléguer à des sociétés proposant ce service de manière automatisée.

Plusieurs critères nous permettent de comparer l’efficacité du boîtage (flyers) avec celle de la pige par SMS. Nous pouvons ainsi prendre en compte le temps, le coût, le nombre de retours, la couverture... etc. Pour la mise en place d’un boîtage classique avec des flyers par exemple, il faut penser à leur création, qui peut s’étaler sur plusieurs heures en fonction des compétences de la personne. Afin d’avoir des flyers au look « professionnel », certains agents immobiliers peuvent décider de déléguer leur création s’élevant à plusieurs centaines d’euros. À cela s’ajoute le tarif d’impression qui varie également selon la qualité et la quantité souhaitée. Il faut ensuite mettre en place le boîtage sur une zone souvent restreinte, cette étape peut à nouveau prendre des heures, des ½ journées voir des journées entières. Les retours quant à eux sont très faibles, si vous avez eu le courage de distribuer 1000 flyers, vous n’aurez en moyenne qu’un seul retour (soit 0,1%). Pour terminer, le boîtage a aujourd’hui une image peu écologique et le calcul du retour sur investissement est difficile.

En décidant de faire appel à une société spécialisée afin de mettre en place une pige par SMS automatisée, le bilan est plus pertinent ! Avec un système automatique, vous consacrerez exactement 0 minutes à faire votre pige, cela vous permettant ainsi de vous dégager énormément de temps. Le seul moment qui vous « prendra du temps » sera lorsque les particuliers vous contacteront directement (un temps largement rentabilisé par la conclusion d’un rendez-vous ou un mandat). Les tarifs pratiqués par ces sociétés sont généralement très accessibles avec un rapport/qualité prix très intéressant. Concernant les retours, pour 1000 SMS envoyés vous pourrez espérer obtenir 100 contacts (soit 10 %) ! La prospection par SMS permet de cibler des zones de travail étendues et précises, c’est également une méthode appréciée de par sa personnalisation et sa proximité.

boitage vs pige par sms

Prospecter par sms, l’astuce pour rentrer des mandats

Le Groupe Marketing Immobilier est la société créatrice de l’envoi automatisé de SMS pour la rentrée de mandats. Une solution « clé en main » qui a largement fait ses preuves auprès de 1 300 professionnels de l’immobilier. Les offres proposées sont totalement personnalisables en termes de tarifs, zones de travail en exclusivité et messages. La moyenne des retours reste variable en fonction du nombre de SMS envoyés, des villes et de l’investissement des particuliers. Mais les équipes de Marketing Immobilier vous préciseront toujours que pour obtenir des résultats, il faudra être capable de transformer ces nombreux appels en rendez-vous puis en mandats ! 

La digitalisation du secteur immobilier n'est aujourd'hui plus une alternative mais une réelle nécessité. À l’aube d’une nouvelle décennie, les nouvelles technologies évoluent en effet à un rythme effréné. L'enjeu est de taille. Pour séduire leurs prospects, les professionnels de l'immobilier n'ont plus d'autre choix que de casser les codes et rompre avec les conventions.

Vous qui êtes agent immobilier, avez-vous déjà pris le virage du numérique ? Si ce n'est pas le cas il est temps de bousculer vos méthodes de travail traditionnelles.

La clé du succès se tient dans votre capacité à vous adapter à votre clientèle et à ses besoins. Une clientèle toujours plus connectée, adeptes de technologies digitales toutes catégories sociales et d'âges confondues.

Qui dit nouvelles technologies, dit nouvelles opportunités !

Les nouvelles technologies de l'immobilier offrent aujourd'hui pléthore d'opportunités. Les professionnels ayant pris la vague du digital l'ont bien compris :

Numériser ses pratiques permet d'aller plus loin dans la relation client.

En effet, les nouvelles technologies immobilières vous permettent de vous décharger de certaines tâches administratives souvent bien chronophages et de vous concentrer sur votre coeur de métier, vos missions principales : conseiller vos clients, les accompagner dans leurs transactions, organiser des visites...Votre objectif : avoir une valeur ajoutée pour vos clients...!

Vous avez mieux à faire que de passer des heures à réaliser un état des lieux illisible sur papier ! En investissant par exemple dans une application d'états des lieux, vous gagnerez un temps certain et pourrez vous consacrer davantage à vos clients :

" Les états des lieux sont bien plus rapides et nous pouvons nous concentrer sur d'autres tâches. ça nous facilite la vie puisque tout est paramétré. Sur papier, c'était une autre affaire." explique Emma, utilisatrice de l'application Startloc, reconnue pour ses états des lieux numériques illimités.
Vos clients recherchent avant tout du conseil et un contact humain ! En digitalisant vos méthodes, vous pourrez ainsi tisser des liens et soigner vos clients aux petits oignons ! :)

Nouvelles technologies immobilier, Agents immobiliers : sortez du lot !

Revoir vos pratiques et investir dans des technologies digitales vous permettra également de vous démarquer et sortir du lot. "réaliser un état des lieux sur Startloc, en 2019 ça fait quand même plus pro !" assure l'agence ORPI de Montpellier. Dans un marché très concurrentiel, vous avez plus qu'interet à vous faire remarquer et les nouvelles technologies immobilier sont ici vos alliées. Utilisez alors ces supports à bon escient pour gagner des parts de marché.

"Avec Sinimo, les professionnels offrent une expérience originale à leur clients, ils se distinguent et gagnent un temps certain " explique Olivier Drouot, créateur de cette nouvelle application.

" Avec cet outil digital, on peut maintenant créer, éditer et faire signer tous types de contrats sur tablette ou à distance. Qui aurait imaginé pouvoir faire cela il y a quelques années ?" explique t-il enthousiaste.

Immobilier Digital, le partage et la mise à jour des informations en temps réel

En matière de transactions, particuliers et professionnels ont toujours eu des réticences à changer de méthodes de travail. Ses hésitations et réserves ont ainsi grandement ralenti le développement de la digitalisation immobilier mais aujourd'hui nous pouvons dire que la révolution est en marche !

Les transactions se digitalisent et les informations sont ainsi partagées et mises à jour en temps réel ! C'est un énorme pas en avant pour le secteur de l'immobilier et cela a été permis grâce aux différentes évolutions législatives. Objectif : encourager les professionnels de l'immobilier à digitaliser leurs démarches.

Avec SINIMO par exemple, les professionnels n'ont plus du tout besoin de stylo ! Ils peuvent ainsi créer un contrat totalement personnalisé, l'éditer et le faire signer directement par le client sur une tablette tactile type ipad, android ou encore windows. Et si le client est à l'autre bout du monde ? Ce n'est pas un problème ! Le contrat est envoyé instantanément et celui-ci pourra le signer via un système sécurisé à distance. On évite ainsi les frais d'envoi, l'impression papier et on gagne en productivité. Avec le numérique les informations peuvent ainsi être mises à jour en temps réel. " Sur Sinimo, le contrat et ses différents annexes sont accessibles sur l'application et les utilisateurs peuvent tous y avoir accès" explique Benoit, utilisateur convaincu.

Les nouvelles technologies immobilières améliorent l'expérience client

Le numérique peut ainsi simplifier considérablement certaines démarches tout en améliorant l'expérience client.
Christine Rolland, utilisatrice de l'application Startloc raconte : " Startloc est un outil intelligent, dans l'air du temps ! Cette application d'etats des lieux est simple d'utilisation et vraiment ludique ! Les clients adorent et se prennent au jeu. Ils font parfois eux mêmes les photos et affectionnent particulièrement cet outil pour les états des lieux".

En bref, la plupart du temps, les clients apprécient. Ils sont souvent déjà eux même amateurs de nouvelles technologies immobilières. Suivre la mouvance vous permettra donc de vous adapter à votre clientèle tout en profitant des bénéfices de cette transformation digitale déjà bien engagée !

Vos clients souhaitent devenir propriétaires et comptent sur le Prêt à taux zéro pour financer une partie de leur projet ? Sachez qu'il ne reste que quelques mois pour bénéficier de ce prêt gratuit version 2019. Certes ce dispositif est reconduit pour 4 ans mais les conditions d'obtention du PTZ se durcissent à partir de 2020 et affectent les ménages qui veulent s'installer en zone rurale.

Qu'est-ce que le PTZ ?

Il s'agit d'un pret a taux zero, sans intérêt et sans frais de dossier, financé par l'Etat, qui a pour objectif d'aider les primo-accédants (c'est à dire les personnes qui ne sont pas encore propriétaires ou celles qui ne l'étaient pas au cours des 2 dernières années) à acheter leur résidence principale. Il vise à favoriser l'accession à la propriété pour les ménages les plus modestes. Le prêt à taux zéro ne finance pas la totalité du prix de revient du logement, il vient en complément d'autres crédits immobiliers. Il peut représenter jusqu'à 40% du montant de l'acquisition. Le pret a taux zero est accordé sous certaines conditions.

Condition pret a taux zero version 2019

L'obtention du pret a taux zero dépend de 3 critères :

  • La zone d’achat du logement. Le pays est découpé en 4 zones : A, B1, B2, C. La zone A correspond à une zone du territoire où le marché immobilier est le plus tendu, c’est-à-dire là où la demande de logements est supérieure à l'offre comme à Paris et sa banlieue. La zone B correspond aux grandes agglomérations et à certaines villes proches de la mer. La zone C correspond aux territoires où devenir propriétaire est le plus accessible. Pour connaître sa zone, c'est ici.
  • Les plafonds de ressources qui diffèrent selon la zone géographique.
  • La taille du foyer (c'est à dire le nombre de personnes qui occuperont le futur logement).
    Pour connaître les plafonds de ressources en fonction de ces trois critères, rendez vous sur le site service-public.fr, rubrique "PTZ pour qui ?".

L'obtention d'un prêt à taux zéro dont la demande s'est faite entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019) est :

  • pour un achat dans l'ancien, impossible pour les zones A et B1, possible pour les zones B2 et C à hauteur de 20%.
  • pour un achat dans le neuf, possible pour toutes les zones à hauteur de 40%.

Qu'est-ce qui va changer en 2020 pour le PTZ ?

Après la validation de la loi de finances pour 2018, le PTZ continue d'exister, il est prorogé jusqu’au 31 décembre 2021. Mais il subit quelques modifications et les conditions pour en bénéficier sont plus restreintes. Les critères de ressources ne sont pas modifiés. Ce qui change, ce sont les critères de zones géographiques et le fait d'acheter dans le neuf ou dans l'ancien.

Pour un achat dans le neuf : le pret a taux 0 est maintenu dans les zones A et B1 à hauteur de 40% et supprimé dans les zones B2 et C.
Pour un achat dans l'ancien : le PTZ est supprimé dans les zones A et B1 et maintenu dans les zones B2 et C à hauteur de 40%.

Peut- on encore bénéficier de l'ancien dispositif du pret a taux zero ?

Si la personne habite dans une zone B2 ou C (zones rurales et villes moyennes), il ne lui reste donc plus que quelques mois pour bénéficier de ce pret à taux 0 gratuit pour devenir propriétaire d’un logement neuf. Pour avoir une chance d'obtenir un PTZ, ce crédit gratuit, son projet doit être finalisé avant la mi-novembre. Pour déposer son dossier à la banque, il faut :

  • avoir acquis un terrain constructible
  • avoir un budget précis (justificatifs des dépenses, devis, contrat de construction).
  • avoir le récépissé du dépôt du permis de construire.

Mieux vaut consulter rapidement sa banque en lui fournissant tous les justificatifs demandés pour vérifier son eligibilité PTZ (au pret à taux zéro). Elle fera le calcul PTZ et  indiquera la somme qu'il est possible d'obtenir et le montant des mensualités à rembourser.

Il est donc encore temps de faire des économies sur l'acquisition d'une maison neuve dans une commune rurale en demandant un pret a taux zero. Mais il faut faire vite car le 31 décembre 2019, ce ne sera plus possible !

Page 1 sur 11

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis