6 choses que tu dois savoir pour réussir comme conseiller immobilier

By septembre 29, 2021

Pousser un peu plus sur la pige, faire plus de boîtes aux lettres, élargir ton secteur. Et recommencer. Tes journées s’allongent et ton volume de mandats plonge. La faute à quoi ? Qu’est-ce qui t’échappe ? Il y a 19 ans, j’étais comme toi et aujourd’hui ça roule plutôt pas mal pour moi. Je peux donc en témoigner, tu peux gagner confortablement ta vie avec ce métier sans passer l’épreuve des poteaux. Je te partage 6 choses que j’ai apprises pour réussir comme conseiller immobilier. C’est parti !

 

1- “Reproduire les mêmes méthodes de prospection et attendre des résultats différents, c’est de la folie”

Tu connais certainement cette phrase d’Einstein, mais ne t’es-tu jamais posé quelques minutes pour prendre du recul sur ton quotidien de conseiller immobilier ? Si tu ne parviens pas à atteindre tes objectifs, il se peut que les méthodes de prospection que tu utilises ne soient plus appropriées. Ce n’est pas parce que tu as toujours fait comme cela, ou que ceux qui étaient déjà là avant ne jurent que par la pige et la distribution de flyers que cela reste aujourd’hui encore le sésame pour décrocher des mandats.  

 

La rédaction vous conseille

Agents immobiliers, comment avoir un réel avantage concurrentiel en 3 points

> Arrêter de prospecter et recevoir des appels de vendeurs grâce à la pige sms ?

Dans quelles tendances digitales faut-il miser en tant qu’agent immobilier en 2021?

> Exclusivité secteur : analysez le potentiel de votre zone géographique ici

 

2- Faire le ménage dans tes pensées limitantes 

N’as-tu jamais pensé “ça se serait passé autrement si j’avais accompagné ce vendeur avec un mandat exclusif ”? Oui, tu aurais pu éviter son incompréhension après la dixième visite sans offre. Tes recommandations pour présenter son bien n'auraient pas été diluées avec les conseils parfois contradictoires d’autres conseillers immobiliers… et la liste s’allonge facilement. Qu’as-tu fait à ce moment-là pour signer plus de mandats exclusifs la semaine suivante ? 

Sans doute rien. 

Parce que tu as le nez dans le guidon, que tu ne sais pas comment faire, ou que le défi te semble énorme. 

Si tu as réalisé que le mandat exclusif est le meilleur moyen d’accompagner au mieux ton vendeur, tu as fait le premier pas. Mais si tu n’es pas convaincu toi-même que décrocher plus de mandats exclusifs est possible, tu ne pourras pas faire le pas suivant.

 

Nous sommes trop souvent prisonniers de schémas de pensée qui nous empêchent d’avancer. 

 

C’est normal. Tout le monde préfère la solution qui demande le moins d’effort. 

 

3- Voir grand, mais avancer avec des petits pas

Je te vois venir la question un brin ironique :

“100 % de mandats exclusifs ? Tu viens de quelle planète Cédric ?”

C’est l’objectif, mais pas forcément à 6 mois. Cela dépend d’où tu pars bien sûr. Si tu me connais déjà, tu sais que quand je parle d’objectif, ce sont des objectifs SMART donc atteignables et raisonnables. 

Mais tu peux prendre confiance dans ton approche 2.0 en commençant par te fixer un taux de mandat exclusif challengeant avec les prospects qui te contactent après une recommandation par exemple. Tu réunis ainsi les conditions pour obtenir des résultats rapides, ceux sur lesquels tu peux te féliciter et te conforter dans l’idée que c’est possible. 

 

4- Agir comme tes concurrents ne te conduit nulle part 

De plus en plus de candidats arrivent dans le métier. Des rêves plein la tête pour bien gagner leur vie, gérer leur emploi du temps comme ils le veulent et devenir le conseiller immobilier sympa comme à la télé. Tu sais ce que cela veut dire. Tu le vis déjà au quotidien. Les prospects sont et vont être de plus en plus sollicités. De plus en plus agacés.

Plus que jamais, tu dois te démarquer des autres conseillers immobiliers si tu ne veux te fondre dans la masse, courir après les mandats et t’épuiser. Mais alors, quelle direction prendre ?

Te concentrer sur les meilleures façons de t’adresser à tes prospects de manière ciblée et appropriée en faisant plus appel aux sens et aux émotions qu’à la raison.

 

5- T'adresser à tes prospects autrement 

Il est toujours plus facile de se sentir à l’aise avec quelqu’un qu’on a déjà vu. C’est ce qui se passe quand le vendeur qui vient te solliciter pour une estimation t’a vu comme supporter enthousiaste au dernier match de handball, acheter ta baguette chez la boulangère en lui demandant des nouvelles de son fils ou féliciter un primeur sur le marché pour la qualité de ses produits. Parce que tu es comme lui un habitant du quartier. Créer cette proximité te donne toujours des points d’avance. 

Petit à petit, l’intérêt s’éveille avec les habitudes de rencontres et ton pitch “d’exauceur de rêve immobilier” se propage. Si tu prends ensuite le temps de partager tes conseils, tu deviens le nom qui arrive dans les conversations quand on parle de maisons à vendre. 

C’est pour cela que j’encourage mes nouveaux collaborateurs à “ devenir le maire de leur secteur”.

Cette approche a encore plus d'impact quand ta communication digitale prend le relais en montrant non seulement les derniers biens à vendre et les témoignages de tes clients, mais aussi le quotidien des acteurs de ton secteur et ta vie de conseiller immobilier. 

 

6- Mettre ton organisation au service des bons objectifs

Évidemment, tout cela ne se met pas en place en un clin d’œil, ni même en un trimestre. 

Tu as besoin de : 

  • fixer le cap ;
  • de prévoir les étapes ;
  • d’accepter de tirer des bords en plus et prendre du retard sur le passage de la prochaine bouée ;
  • d’apprécier ce que tu apprends même quand tu te trompes d’itinéraires.

 

Mais tout cela, tu ne peux l’accomplir qu’avec une organisation pensée autour de ton objectif : te concentrer sur des mandats de qualité pour décrocher un 5 étoiles auprès de tes clients. Tu es prêt à passer à l’action et tu veux en savoir plus sur mes méthodes pour rentrer régulièrement des mandats exclusifs qui se vendent vite sans prospection intrusive ? Alors, viens t’inscrire à ma prochaine vidéoconférence.

 

Nos derniers articles

> 5 bonnes raisons de choisir la pige sms pour rentrer des mandats

> Comment qualifier un prospect immobilier et pourquoi ?

Dans quelles tendances digitales faut-il miser en tant qu’agent immobilier en 2021?



dernière modification le mercredi, 29 septembre 2021 09:44
Cédric Laporte

Directeur d'agence, Cédric Laporte est créateurs de vidéos conseils et auteur du blog www.leblogimmobilierdespros.fr. L'immobilier est sa passion et son objectif est de rendre les professionnels de l’immobilier encore plus performants.

Cela peut vous intéresser...

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

la Galerie photo

Cautionnement et bail locatif : les changements à noter pour 2022

Nouveau partenariat entre la Chambre FNAIM Picardie/ Pas-de-Calais et l’application d’états des lieux Startloc

Prospection, ce que vous devez savoir pour atteindre vos objectifs

Valérie Damidot s’engage auprès des mandataires

Nouveau DPE : quelle responsabilité pour le diagnostiqueur ?

SOLUCOP 2021 : Des innovations à ne pas manquer pour les professionnels gestionnaires de copropriétés, administrateurs de biens et syndics !

SOLUCOP 2021 : Des innovations à ne pas manquer pour les professionnels gestionnaires de copropriétés, administrateurs de biens et syndics !

Frais de déplacements, comment les réduire en tant qu’agent immobilier ?

Décrocher un mandat en quelques secondes avec la prospection immobilière par sms ?

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis