Le nouveau ministre du Logement n’est pas entré au gouvernement pour chômer !

By juillet 11, 2022

Une actualité immobilière fait la une depuis quelques jours : le nouveau gouvernement dévoilé début juillet sera bien doté d’un ministre délégué au Logement, Olivier Klein ! Ce n’était pas le cas du premier gouvernement Borne, entre le 20 mai et le 4 juillet 2022, lors duquel ce sujet était directement dévolu à la Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Amélie de Montchalin.

 

Le parcours politique d’Olivier Klein

Point particulier de ce nouveau ministre ? Il est maire de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, qui possède l’un des taux de chômage les plus élevés de France. Olivier Klein lui-même a grandi dans un quartier populaire, le fameux quartier du Chêne Pointu. Une zone à l’immobilier dégradé, qui a servi de décor pour le film « Misérables » sur la banlieue. Depuis 2017, l’homme de 55 ans est président de l’Agence nationale de la rénovation urbaine. Il participe également au projet du Grand Paris en tant que président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris.

Olivier Klein a été une figure du Parti communiste, avant de rejoindre le PS en 2006. Sentant le vent tourner, l’ancien professeur d’histoire-géographie adhère à "En Marche", le mouvement d’Emmanuel Macron, en 2021.

Il en a été récompensé par ce poste. Le nouveau ministre délégué au Logement ne renie cependant pas ses origines communistes, loin de là. Il confie volontiers avec fierté avoir vendu dans sa jeunesse Pif Gadget et l’Humanité, en compagnie de son père. Il avoue regretter le départ des classes moyennes du quartier de son enfance, dans les années 80. La commune du département de Seine-Saint-Denis n’a fait que péricliter depuis lors. Il n’y a qu’à observer l’état de son immobilier pour s’en faire une raison.

 

Une nomination saluée par le monde de l’immobilier

Olivier Klein a réagi sur Twitter à cette nomination : il fait référence à « l’immense émotion » qui l’a étreint et affirme que cet honneur « rejaillit sur tous les enfants » des quartiers populaires. Des mots forts pour celui qui est décrit comme un homme moderne, pragmatique, à l’écoute et abordable par les gens qui l’ont côtoyé. Cette personnalité atypique est plutôt perçue d’un bon œil par les acteurs du monde du logement.

En particulier, Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management de l’immobilier, met en avant son statut d’élu local de Clichy-sous-Bois. La ville du 93 a constitué un laboratoire en termes de traitement des copropriétés dégradées, de restructuration de la ville et de mobilisation du parc de logements vacants. Le nouveau ministre délégué au Logement connaît tous ces problèmes et donc, potentiellement, les solutions possibles.

Dans tous les cas, les dossiers s’accumulent sur la table d’Olivier Klein. En premier lieu, la question du plafonnement de la revalorisation annuelle des loyers ou, plus généralement, la problématique de l’accès au logement pour tous les Français. Le nouveau ministre doit également s’occuper de la mise en œuvre de la loi Climat qui doit accélérer la rénovation énergétique des logements.

Bref, tout un programme.

dernière modification le lundi, 11 juillet 2022 09:53
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis